Delta de Maya aux fêtes d’El Rocío 2016

Cette année 2016, les fêtes d’El Rocío sont pour Delta de Maya l’occasion d’une célébration sans précédent à l’Association car nous serons les amphitryons, conjointement avec le village de Villamanrique, de près de 80 personnes venues spécialement de Camargue pour connaître et vivre nos fêtes et traditions.

Nous recevrons ainsi de nombreux habitants de Saintes Maries de la Mer, membres de l’Association pour le Jumelage, leurs représentants municipaux et leur maire M. Roland Chassain qui, en tant que président du Parc régional de Camargue récemment élu, sera également accompagné de plusieurs responsables du Parc, des cavaliers de la Nacioun Gardiano et de la Confrérie des Gardians et, bien sûr, le groupe de la Calèche du Delta, qui a fait le chemin jusqu’à El Rocío en calèche depuis la Camargue et fut accompagné au cours des dernières étapes par notre ami Paco Ortiz, pionnier de cette route à cheval. Ils seront tous reçus par la Hermandad (confrérie) del Rocío de Villamanrique, son conseil municipal, le Parc naturel de Doñana et, bien sûr, par notre Association, coordinatrice de cette grande rencontre.

Dans le comité d’accueil, nous accompagnerons également des représentants de la Hermandad del Rocío de Bruxelles et du consulat français à Séville.

Ante la iglesia.jpg

Nos amis français de l’Association pour le Jumelage en visite à Villamanrique à l’occasion du Jour du Tamborilero, en 2013.

Bien que leur arrivée en ces terres andalouses soit prévue le mercredi  11 mai, les événements commenceront le jeudi 12 à 14h00 à la Plaza de España de Villamanrique devant les «porches» (entrée de l’église).

Afin que tous nos visiteurs français puissent profiter au maximum de ces festivités, nous avons concocté un programme des plus complets :

  • Jeudi, passage des Confréries par Villamanrique, réception officielle des voyageurs de La Calèche et de tout le groupe d’amis français, puis toast à la Plaza del Convento suivi d’une paella marismeña (des marais) avec les gens du village.
  • Vendredi, pèlerinage jusqu’au Rocío avec la Hermandad del Rocío de Villamanrique (à peu près 23 km sur un  terrain sablonneux) à une place d’honneur derrière la «charrette» de la Confrérie.
  • Samedi, participation à la Présentation du Simpecado (étendard) de Villamanrique à la Blanca Paloma (la Vierge d’El Rocío)) et à la Confrérie mère d’Almonte, visite à la maison siège de la Confrérie de Villamanrique et déjeuner dans une maison typique d’El Rocío. L’après-midi, excursion aux marais et goûter-dîner à La Dehesa de Abajo (centre de visiteurs de la réserve naturelle du même nom).
  • Dimanche, visite de Séville et le soir, retour au village d’El Rocío pour y dîner dans la maison rociera en attentant, depuis un endroit privilégié, le Salto de la Reja (saut de la grille) quand les dévots prennent littéralement d’assaut la grille qui protège la Vierge d’El Rocío.

Des jours intenses, plongés dans la plus profonde tradition andalouse. Et précisément l’une des traditions les plus significatives pour Delta de Maya du fait des puissantes connotations symboliques et historiques qu’elle contient.

DSC07903-1

La Confrérie d’El Rocío de Villamanrique de la Condesa lors de son passage par le Parc national de Doñana sur le chemin vers El Rocío. (Source: http://www.hermandaddelrociodevillamanrique.com/)