Communications

PROJET DE COLLABORATION AVEC LE PARC NATUREL RÉGIONAL DE CAMARGUE

image001-e1480773255994

À la fin du printemps dernier, la direction du Parc naturel régional de Camargue a proposé à l’Association Delta de Maya de participer à un projet de recherche à propos de certains aspects de l’héritage culturel des marais de l’embouchure du Rhône et du Guadalquivir. Une fois l’étude préliminaire effectuée et défini son contenu, nous avons appelé ce projet « MÈRES, MARAIS ET MARIES, ÉCOLOGIE D’UN MYTHE ». Nous espérons que son financement puisse, en partie au moins, être pris en charge par des fonds européens. Il nous faut pour cela y inclure, outre l’Espace naturel de Doñana qui a confirmé son intérêt à y participer, un troisième pays de l’Union européenne. Plusieurs arguments nous conduisent à penser que ce troisième pays pourrait être l’Italie.

Jusqu’à présent, trois rencontres ont eu lieu entre Delta de Maya et le Parc naturel régional de Camargue, la dernière le 3 décembre dernier aux Saintes-Maries-de-la-Mer. La photo qui illustre cette nouvelle a été prise lors de la réunion tenue le 24 octobre dans les locaux du Parc naturel régional de Camargue. Nous pouvons y voir le directeur, Régis Vianet (à gauche), et la directrice adjointe au patrimoine et territoire, Estelle Rouquette (à ses côtés). De Delta de Maya ont assisté Alberto Donaire, son président (au centre), Beatriz Amez, membre du Conseil d’Administration et Francisco Diaz-Andreu, secrétaire et trésorier de l’Association (tous deux à droite de l’image).

Les membres de Delta de Maya ont également eu plusieurs réunions avec le maire de Villamanrique de la Condesa, Monsieur José Solis de la Rosa, et son adjointe à la Culture, Madame Susana Garrido. Ils ont, au cours de celles-ci, discuté de la possibilité que la Ville de Villamanrique outre le fait de participer au projet, en soit également le leader, ce qui donnerait à cette municipalité un rôle essentiel dans cet intéressant projet international. Participa également à l’une de ces réunions le directeur de l’Espace naturel de Doñana, Monsieur José Juan Chans.

Une fois étudiées diverses questions et résolus certains points stratégiques encore flottants, nous connaîtrons la réelle viabilité du projet et l’identité définitive des partenaires.